Alex, maman de Gaïa

Illustratrice, Alex est également mère au foyer. Elle nous raconte comment Gaïa a changé sa vie !

Alex, maman de Gaïa

Présentez-vous en quelques mots

Je suis Alex, maman d'une petite fille d'un an qui a mis son job de prof de côté pour faire le plus beau métier du monde : maman au foyer ! Maman à 100% le jour, je suis aussi illustratrice la nuit, quand ma petite me laisse un peu de répit. Mes illustrations sont d'ailleurs tournées autour de la maternité, le maternage et l'allaitement. 

Votre parcours vers la parentalité

On a discuté bébé avec mon mari de nombreuses années avant de franchir le pas. On aimait beaucoup la liberté de notre vie de jeune couple sans trop de contraintes. On voyageait beaucoup aussi. Et puis l'horloge tourne alors à un moment on se dit que si on veut un enfant il faut quand même pas trop attendre non plus. Un mois après avoir arrêté la pilule, j'étais enceinte ! Et paniquée, parce que pas prête, que la maison était encore en travaux, sans moyen de se projeter avec une chambre bébé, et surtout parce que je pensais que j'aurais "le temps" de tomber enceinte. Cette grossesse fût la nouvelle la plus heureuse de ma vie mais aussi la plus affolante, sur le coup. 

Le conseil qui vous a été le plus utile pendant votre grossesse/premiers mois du bébé

Faire confiance à son instinct maternel, comme quoi une mère sait ce qu'il y a de mieux pour son enfant. Pour de vrai, cet instinct, il existe ! Aussi bien pour sentir quand quelque chose ne va pas chez bébé, que pour savoir comment réagir. Mon instinct ne m'a jamais trompée. 

Votre jolie anecdote avec le corps médical

Cette super sage-femme qui m'a accueillie le matin quand je me suis présentée à la maternité après avoir perdu les eaux, et qui est restée jusqu'au soir pour mon accouchement, faisant des heures supp' pour être près de moi et "pour le voir, ce bébé !!". 

Ce qu'on ne vous avait pas dit et que vous auriez préféré savoir

Que devenir maman c'était pas "que du bonheur", comme on le dit souvent. Il y a aussi des moments très difficiles, où l'on se sent seule, impuissante, surtout quand le papa travaille et qu'on est seule avec bébé qui pleure, que rien ne le calme, que l'on se sent nulle. Il y a une sorte de tabou autour de la parentalité, comme s'il ne fallait pas parler des mauvais côtés mais seulement des bons. C'est vrai qu'on oublie vite les mauvais, mais ils existent et les cacher n'aide pas à se préparer mentalement à la réalité de la vie de parent ! Heureusement que tous les bons moments sont si forts et si magiques qu'ils effacent le reste. 

Votre découverte produit fétiche pour vous ou votre bébé

L'écharpe de portage a vraiment fait des miracles les premiers mois parce que ça permettait de calmer ma fille lors des grosses crises et de l'endormir, mais ça me permettait aussi d'avoir les mains libres et de faire un tas de choses. Pouvoir garder son bébé tout contre soi, au chaud, sentir sa respiration et lui permettre de sentir la nôtre, les battements de notre coeur. C'est juste génial, je garde de super souvenirs de ces doux moments. 

close Panier

Nouveau compte S'inscrire