Olivier, Papa (Chouch) de Maé et Jules

Enfin un homme dans nos témoignages ! Et pas n'importe lequel : LE papa à suivre sur Facebook (@PapaChouch27)

Olivier, Papa (Chouch) de Maé et Jules

1. Présentez-vous-en quelques mots

Bonjour, je m'appelle Olivier mais on me connait plus sous le pseudo de Papa Chouch sur les réseaux sociaux. J'ai une femme et 2 enfants.


2. Votre parcours vers la parentalité

J'ai dû attendre mes 34 ans avant d'avoir mon premier enfant alors que j'étais prêt depuis l'âge de 20 ans mais parfois la vie prend son temps. J'ai donc eu Jules, puis 3 ans plus tard un autre petit garçon Maé. On va s'arrêter là car c'est déjà sport avec 2 enfants donc un grand coup de chapeau à ceux qui en ont plus !

3. Le conseil qui vous a été le plus utile pendant la grossesse/premiers mois du bébé

On ne m'a pas vraiment donné de conseils et franchement tant mieux car de toute façon rien ne dit que cela aurait marché. J'ai écrit une citation que j'aime bien : "On n'est jamais prêt à être parent, mais une fois parent on est prêt à tout !". Je la trouve vraie : on peut tout vous expliquer car vous êtes dans la réalité, jamais vous ne l'auriez imaginé avant d'être parent. Que ce soit les moments de bonheur ou les moments difficiles.

4. Votre jolie anecdote avec le corps médical

Un super moment que je garde en mémoire c'est le 1er bain que j'ai donné à Jules à la maternité. J'étais tout maladroit, je ne savais pas le faire, j'avais peur de lui faire mal et la puéricultrice est venue m'aider et me dire que je me débrouillais très bien alors qu'objectivement non mais c'était vraiment chouette. J'ai aussi beaucoup aimé quand quelques jours après notre retour chez nous on a eu la visite d'une puéricultrice pour voir si tout allait bien. Elle nous a beaucoup rassuré et j'ai trouvé le dispositif super intéressant de la part du département de nous envoyer une professionnelle pour nous aider et répondre à toutes nos questions.

5. Ce qu'on ne vous avait pas dit et que vous auriez préféré savoir

Difficile de répondre car on m'avait prévenu sur des choses comme la difficulté des nuits ou les pleurs des bébés mais je n'aurais jamais imaginé que je ne dormirais pas durant des semaines ou que je passerais certaines nuits des heures à me promener dans mon salon avec Jules car il avait mal au ventre. En fait on t'explique ce qu'il peut arriver mais le vivre est tout autre chose. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai créé ma page Facebook pour rire et dédramatiser toutes ces étapes car on est nombreux à les vivre sans autant en rire !

6. Votre découverte produit fétiche pour vous ou votre bébé

On a eu beaucoup de choses mais rien qui ne ressorte du lot. Je dirais que l'une des meilleures décisions que l'on ai prise c'est de toujours donner le biberon avec le lait à température ambiante. Cela était quand même vraiment plus simple dans certaines situations et quand je voyais des parents galérer pour chauffer leur biberon j'étais bien content de ne pas avoir à gérer cela en plus.

close Panier

Nouveau compte S'inscrire