Sandra, maman de Paul

Avoir un bébé très jeune, seule : Sandra raconte son parcours.

Sandra, maman de  Paul

Présentez-vous en quelques mots

Je m'appelle Sandra j'ai 24 ans et je suis maman un petit garçon de 8 mois, Paul. J'ai participé à votre concours sur Instagram et je raconte donc mon récit ici.

Votre parcours vers la parentalité

J'étais en train de revivre une magnifique histoire avec une personne que je connaissais déjà depuis longtemps et que j'avais aimé plus que tout au monde. Un bébé n'étais pas voulu ni prévu pour le moment, et... je suis tombé enceinte.... Le "papa" n'a pas bien pris la nouvelle, de ce fait moi non plus. Lors de mon test de grossesse je n'ai eu aucune émotion sur le test positif, à mon rendez vous d'écho de datation j'ai espéré que l'embryon soit une grossesse extra utérine, un œuf clair, ou mort car je ne me sentais pas capable d'avorter s'il était vivant et viable. Quand la sage-femme m'a dit qu'il était bien placé bien accroché et qu'on voyait son coeur battre : après l'avoir entendu j'étais anéantie. Impossible pour moi d'avorter, je l'ai donc garder. J'ai eu beaucoup de mal à vivre ma grossesse même si j'étais contente, heureuse, je n'ai pas vécu la grossesse que je rêvais de vivre. J'étais seule sans le papa qui ne reconnaîtra pas l'enfant à la naissance. Par chance, j'ai un bébé en pleine santé que j'aime plus que tout au monde : ma vie, ma chair, mon sang, la prunelle de mes yeux. Avez-vous de la famille pour vous aider?

Le conseil qui vous a été le plus utile pendant votre grossesse/premiers mois du bébé

Ma famille et mes amis sont prédents au quotidien pour les conseils. Je me suis débrouillée seule du début jusqu'à maintenant, il n'y a pas de papa, je vie donc seule avec mon bébé.  je ne souhaite pas qu'il le reconnaisse, je m'en sors très bien seule et je sais qu'entre le papa et moi il n'y aura plus jamais rien, donc je ne souhaite pas qu'il le reconnaisse. Je suis peut être égoïste mais je n'ai pas envie de le partager.        

Le plus merveilleux moment c'était ma rencontre avec lui, et de tous les jours, ce sera les moments tendresse, de rigolades, les promenades. 

Votre jolie anecdote avec le corps médical 

A la naissance de mon bébé, le personnel médical a tellement été super, agréable, gentil, attentionné. Un merveilleux moment que je n'oublierai jamais. 

Ce qu'on ne vous avait pas dit et que vous auriez préféré savoir

J'aurais aimé recevoir des témoignages de femmes qui vivent seule avec leur enfants sans papa, car à part le fait de me dire que je suis forte de m'occuper seule un bébé, courageuse et j'en passe, il n'est pas facile de vivre et s'occuper h24 seule de son bébé depuis la naissance.

Votre découverte produit fétiche pour vous ou votre bébé

Je connaissais déjà un peu tout ce qui est produit bébé. J'ai eu des frères et sœurs dont je m'occupais énormément il y a quelques années. 

close Panier

Nouveau compte S'inscrire