Les piles boutons au lithium, un danger trop peu connu

Les piles spéciales sont de plus en plus présentes dans notre maison et représentent un danger pour vos enfants.

Les piles boutons au lithium, un danger trop peu connu

Les piles spéciales sont de plus en plus présentes dans notre maison : télécommande, clé de voiture, balance, lampes de poche… . Le nombre ne cesse d’augmenter, +42% de piles spéciales au lithium vendues en 2 ans.

Rondes, petites et brillantes, elles attirent l’œil des plus petits et représentent un vrai danger ! En effet, le nombre d’ingestions de piles boutons a quadruplé depuis 2002 avec l’augmentation de la présence de ces piles dans nos appareils du quotidien.

Pourtant, moins de 20% des consommateurs connaissent le risque lié à l’ingestion des piles boutons au lithium. Il est donc important de sensibiliser le personnel médical et le grand public afin de sécuriser les appareils et de limiter le risque d’ingestion. 

L’Etat, sensibilisé par le danger des piles boutons au lithium, a mis en place une nouvelle loi visant les fabricants à renforcer l’emballage et une infographie pour informer le grand public.

Il était primordial pour Duracell, en tant que leader des piles, de tout mettre en œuvre pour limiter le risque d'ingestion des piles boutons au lithium en proposant :

1. D’éduquer/informer à ce risque

2. Développer les niveaux de sécurité nécessaires pour limiter l’ingestion.

Précurseur, Duracell lance dès 2017 un grand chantier pour sécuriser les emballages de ces piles boutons au lithium. La marque propose fin 2017 des emballages sécurisés limitant le risque d’ingestion par les tous petits.

S’en suit en 2018 et 2019, des grandes campagnes de sensibilisation à destination du grand public. 2020, marque une nouvelle ère de sécurité pour la marque Duracell avec sa première pile bouton au lithium au goût amer !

En effet, la marque Duracell propose ainsi de sécuriser la pile dans l’emballage mais aussi hors de l’emballage.  

Grâce à un emballage inviolable, impossible d’accéder à la pile dans l’emballage sans une paire de ciseaux.

L’emballage a été testé sur 152 enfants entre 0 et 6 ans. Aucun n’a réussi à accéder à la pile.

Les accidents arrivent souvent lorsque la pile est présente dans un appareil. L’enfant y accède en jouant avec ces appareils. Il était important pour la marque Duracell de mettre en place un niveau de sécurité sur la pile peu importe où elle est placée.

Grâce à un sticker invisible et imprégné de la substance la plus amère au dos de la pile, Duracell souhaite limiter le risque d’ingestion. Cette substance inoffensive pour la santé, mais qui peut sauver des vies, est Bitrex. Le goût amer permet de limiter le risque d’ingestion en créant un effet répulsif (ou de rejet) chez l’enfant. Cette substance est déjà devenue obligatoire sur certaines catégories de produits pour éviter l’ingestion de certains produits : shampoings, liquide vaisselle, produit d’entretien etc…

Voici quelques conseils pour assurer la sécurité de vos enfants :

- Identifiez les piles bouton au lithium dont vous disposez chez vous (en particulier les formats 2032, 2016 et 2025)

- Sécurisez les compartiments à pile des appareils

- Conservez votre stock de piles et les piles usagées hors de la portée des enfants (dans des boites et suffisamment en hauteur pour les rendre inaccessible des enfants)

close Panier

Nouveau compte S'inscrire